Pour réaliser la vente d’une PME, il faut prendre un nombre considérable de paramètres en compte afin de définir sa valeur. Il existe beaucoup d’approches pour le faire mais en somme, l’estimation du prix de vente d’une PME se base sur la rentabilité et le patrimoine de celle-ci.

Estimer le patrimoine de la PME

Traditionnellement, pour définir la valeur d’une PME, on se penche sur les actifs qui ont contribué à la création et la mise en production de l’entreprise. Cette approche est plutôt utilisée dans le cas d’une entreprise familiale par exemple. Il y aussi un certain nombre de paramètres pris en considération dans cette méthode et qui sont :

  • L’évaluation des stocks.
  • Le montant de dettes accumulées.
  • Le montant des actifs alimentant l’entreprise.

Estimer les flux financiers actuels et futurs

Pour réaliser la vente d’une PME, il faut estimer, en se basant sur des prévisions, quels sont les potentiels bénéfices qu’elle peut générer. Le rapport entre les flux financiers actuels de l’entreprise avec les flux financiers futurs sur une période 10 ans au maximum est appelé le cash flow. Plus le cash flow est considérable, plus la valeur de la PME augmente.

Faire une estimation complète avec les deux méthodes

On aura compris que la valorisation par estimation patrimoniale et par calcul des flux financiers sont des méthodes complètement différentes. Cela n’empêche pas de les combiner et de tirer au maximum des avantages sur les deux approches pour augmenter le prix de vente de la PME.

Dans le cas d’une jeune PME mais qui enregistre un fort taux de croissance sur ses premières années, il serait plus profitable de fixer un prix de vente qui inclut les avantages de ses futurs bénéfices et la valeur brute de son patrimoine pour effectuer un bilan comptable.

Comment calculer le prix de vente d’une PME ?

Pour vendre une PME, il faut savoir calculer, précisément, tous les facteurs entrant dans l’estimation d’une entreprise. Voici dans cette liste les paramètres les plus importants qu’il faut inclure dans ses calculs :

  • La situation géographique de la PME.
  • La taille de la PME.
  • L’état de ses locaux, de ses équipements ainsi que de ses moyens de production.
  • La qualité de son personnel ainsi que la qualité des relations entreprises entre eux.
  • La qualité de la clientèle et sa diversité.
  • Sa position dans le marché des bourses, si elle ne comporte pas de risques.
  • La qualité de ses brevets.
  • La qualité de ses partenaires et fournisseurs.

Consulter un expert comptable

Pour vous éviter de faire des erreurs ou d’oublier des paramètres cruciaux pour l’estimation de votre PME, il est indispensable d’avoir recours à un expert comptable. Ce dernier connait tous les ratios d’évaluation concernant les différentes activités des entreprises pour établir un diagnostic précis et fiable.

Un expert comptable a les compétences nécessaires pour faire la meilleure analyse qui soit à partir des données financières de votre PME.