Vous avez enfin donné vie à votre projet, mais vous ne possédez pas de local afin de concrétiser et d’organiser toute votre entreprise ? Vous devez donc chercher des locations de bureaux, mais vous ne savez pas par où commencer ? Cet article vous aidera à fixer vos objectifs et répondra à vos attentes.

Les types de location de bureaux

Avant de commencer à chercher des locaux sur internet, vous devez encadrer votre choix sur le type de bureau. Voici quelques points qui vous permettront de limiter vos recherches pour un type précis de bureau :

  • définir votre activité afin de délimiter la surface qu’occupe celle-ci : 50, 100, 500, 1000 m²…etc.
  • préciser si vous voulez une surface complète ou divisée en petits bureaux.
  • opter pour une localisation de vos locaux. Il est préférable que ce soit dans un immeuble d’affaire ou dans une zone industrielle. Cela dépend de la nature de votre travail.
  • essayer de ne pas sortir du budget. Si cela est inévitable nous vous proposons de chercher au niveau des pépinières d’entreprises qui s’engagent à aider les jeunes entrepreneurs à démarrer leur entreprise.

Après avoir encadré votre choix, vous pourrez enfin commencer à chercher une location de bureau. Vous trouverez cela dans des annonces sur internet. Une fois que vous avez trouvé un nombre de locaux qui vous intéressent, pensez à vous déplacer afin d‘inspecter les lieux. Lors de votre visite, vous devez être méticuleux au moindre petit détail. Vérifiez le bon fonctionnement des prises d’électricité car vous en aurez surtout besoin pour vos machines et vos outils informatiques.

Les différents types de baux

Ayant choisis votre location bureau, vous devez connaître les différents types de baux, afin de signer votre contrat de bail avec le propriétaire. Il existe trois types de baux, à savoir :

  • le bail professionnel : concerne les entreprises aux activités commerciales, artisanales et libérales. Le contrat de ce bail peut s’élargir jusqu’à 6 années.
  • le bail commercial : concerne les sociétés à business commercial ou artisanal. Le contrat peut être signé pour 9 années au minimum, avec un droit de renouvellement automatique. Ce genre de contrat donne profit au locataire, car en cas de désistement du propriétaire, le locataire peut bénéficier d’une indemnité d’éviction.
  • le bail à courte durée : concerne le bail commercial qui demande une location à courte durée. C’est un contrat pour maximum deux années. Ce genre de contrat ne vous donne pas de chance pour le renouvellement automatique.

Vous pouvez maintenant choisir le local qui vous convient avec toutes les options de types de contrats.