Afin de commencer un entrepreneuriat et obtenir un financement chez une banquier ou autre, vous devez impérativement faire un business plan. C’est un document qui vous aidera à exposer votre projet face à un décisionnaire afin de le convaincre de rejoindre le projet et de le financer. Un bon business plan doit être bien structuré, accrocheur et facile à comprendre

Techniques rédactionnelles d’un business plan :

Il faut savoir qu’il n’y a pas de méthode universelle que vous devez suivre à la lettre afin obtenir un bon document de business plan. Les mots d’ordre d’un business plan réussi sont : Logique, argumentatif, intéressant. Néanmoins, vous devez connaître les techniques rédactionnelles qui peuvent vous guider et vous encadrer dans la construction de votre business plan.

Vous devez mentionner, tout au long de votre travail, les points suivants afin de structurer votre document :

  • Présentez votre projet dans d’un résumé.
  • Présentez votre produit et vos services.
  • Présentez une étude de marché qui encadre la qualité de votre clientèle.
  • Présentez votre stratégie de vente et vos concurrents.
  • Soumettez un plan de financement qui illustre votre besoin financier et votre retour sur investissement.

Votre rédaction doit accrocher le décisionnaire et le convaincre, c’est pour cela que vous devez opter pour un discours argumentatif, simple et précis. Le résumé doit être motivant afin de stimuler la curiosité du décidant à vous suivre jusqu’à la fin de votre présentation.

Ce qu’il faut éviter :

Afin de donner une bonne impression au décisionnaire, il faut éviter les erreurs à ne pas faire :

  • Faire une présentation très longue : vous ne devez pas dépasser les 30 pages.
  • Négliger la mise en forme : vous devez être ordonné et méticuleux et avoir une orthographe ainsi qu’une syntaxe correcte.
  • Rédiger tout seul : privilégiez le travail en groupe et présenter ses compétences lors de la réunion.
  • Montrer du désintéressement : vous devez montrer que vous êtes motivé en donnant votre vision futur sur projet.
  • Négliger l’étude qualitative : vous devez connaître les attentes de vos clients et présenter cela dans votre business plan.
  • S’intéresser au profit : vous devez vous concentrer sur le retour sur investissement car cela vous permettra d’avancer à grand pas dans l’accomplissement de votre projet.
  • Négliger la relecture : le fond compte tout aussi bien que la forme, c’est pour cette raison que vous devez relire votre projet afin de pouvoir apporter des précisions et des corrections.

Votre rédaction doit refléter de l’ambition et de la réalité. Avec un style simple et correcte vous pourrez convaincre votre décidant de vous faire confiance et l’inciter à entrer en partenariat avec vous.